Nous contacter

N'hésitez pas à nous contacter pour toute information :

Mail :
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Tel :

06 83 48 88 73

Bonjour à tous !

Bienvenue sur notre site internet où vous trouverez toutes les infos nécessaires sur le judo, nos activités et pour nous contacter.

Notre partenaire

Merci à Vision Store, partenaire du judo club de Bussy Saint Georges

Allez sur le site de la FFJ
pour en savoir plus
sur le judo en France

Connexion

Uniquement pour les administrateurs du site

Le Judo

Le Judo

Le judo, «voie de la souplesse») a été créé en tant que pédagogie physique, mentale et morale au Japon par Jigorō Kanō en 1882. 

En 1882, Jigoro Kano fonde le Kodokan. En 1920, Il définit la philosophie de son art par deux maximes :

  • "Seiryoku zenyo" : bon usage de l'énergie
  • "Jita Kyoei" : entraide et prospérité mutuelles

JK1

 

Il est généralement catégorisé comme un art martial moderne, qui a par la suite évolué en sport de combat et en sport olympique. Sa caractéristique la plus proéminente est son élément compétitif dont l'objectif est soit de projeter, soit d'amener l'adversaire au sol, et de l'immobiliser (Techniques de maîtrise), ou de l'obliger à abandonner à l'aide de clés articulaires et d'étranglements. Les frappes et coups à main nue ainsi que les armes font aussi partie du judo mais seulement sous la forme pré-arrangée (kata) et ne sont pas autorisés en judo de compétition ni en pratique libre (randori).

Le lieu où l'on pratique le judo s'appelle le dojo (lieu d'étude de la voie). Les pratiquants nommés judokas, portent une tenue en coton renforcée appelée judogi. Le judogi est généralement blanc, mais pour faciliter la distinction entre les combattants dans les compétitions, un judoka peut avoir un judogi bleu dans les compétitions officielles. Le judo se pratique pieds nus, sous le judogi les hommes sont torse nu et les femmes portent un tee-shirt blanc. Les judokas exercent, à l'entraînement et en compétition, sur un tatami, un tapis qui amortit les chocs et délimite une zone de combat en carré à l'aide de tapis de couleurs différentes, dont la surface de combat est de 64 mètres carrés (8 x 8) au minimum et de 100 mètres carrés (10 x 10) au maximum. Le judo est un sport olympique depuis 1972 et nécessite de l'implication tant au niveau du combat qu'au niveau des rencontres techniques et de l'aide aux événements pour atteindre un grade élevé.

Le Dojo

Le Dojo est le lieu où l'on étudie la Voie. Dans la conception traditionnelle du dojo celui-ci est l'endroit de "l'éveil" et est un symbole très fort du Budo et de l'enseignement de la Voie en général. Le dojo est agencé suivant des règles précises qui créent l'atmosphère nécessaire à la concentration. Le "coeur" du dojo est le mur frontal (Shomen) dans le dos du Sensei lorsque celui-ci effectue son salut (Rei) vers les élèves en début et en fin de cours. Il est, en règle générale, décoré de l'effigie du Maître fondateur (Soke) de l'école ou du style. Le mur opposé au Shomen est Shimoza, le côté par lequel se fait l'entrée au dojo, en général.

 DOJO

Shomen : (aussi Kamiza) mur supérieur du dojo, place d'honneur faisant face à Shimoza

Shimoza : mur inférieur du dojo dans lequel s'ouvre l'entrée de la pièce. Les élèves saluent dos au Shimoza.

Joseki : mur situé à droite de Shimoza. C'est le côté contre lequel se tiennent les élèves les plus gradés pour le salut en direction du Shomen.

Shimozeki : côté inférieur des quatre côtés d'un dojo, qui fait face à Joseki et à gauche de Shimoza. C'est le côté contre lequel se tiennent les élèves débutants pour le salut en direction du Shomen ou pendant les explications techniques.

Rei

Le salut est un geste d'une importance fondamentale dans la pratique des arts martiaux. Il marque le respect envers le partenaire, le professeur, l'esprit du lieu. On distingue le salut simple à partir d'une position debout (ritsurei) et, plus cérémonial, le salut à genoux (zarei). On salue face au partenaire, au professeur, à l'adversaire ou en direction du Kamiza en entrant au dojo ou en le quittant. On salue également au début et à la fin d'un Kata. Le salut s'effectue toujours lentement, en conscience. Il exprime une attitude intérieure et la volonté d'un comportement conforme à l'esprit du Budo.

Lorsque plusieurs pratiquants sont appelés à effectuer un salut en même temps, le commandement "Rei" est donné par celui qui dirige l'exercice, professeur ou gradé (Sempai). Lorsqu'un salut plus cérémonial doit être fait, en général en position agenouillée, au début et à la fin d'une leçon, les pratiquants saluent aux commandements suivants et dans l'ordre : Shomen-ni-rei ! on salue en direction de la place d'honneur (Kamiza) du dojo, en général après un temps de méditation en Seiza (Mokuso puis Mokuso-yame). Sensei-ni-rei ! on salue le professeur qui salue en réponse dans le même temps. Enfin, Otagai-ni-rei ! on se salue entre élèves, collectivement, soit en ligne en gardant la même orientation vers le Kamiza, soit en se tournant une moitié des présents vers l'autre moitié. Le professeur ne salue pas. Puis on se relève.